Six pieds sous terre : visite de la Grotte du Bosc

Concrétions en choux fleurs grotte du bosc tarn et garonne

Après une soirée magique au Refuge aux Étoiles, nous continuons notre exploration de Saint-Antonin-Noble-Val et plus précisément du plateau du Bosc, par une visite de la grotte éponyme. Et ce petit souterrain nous réserve bien des surprises…

 

Des grottes, j’ai déjà eu l’occasion d’en visiter de très belles : gouffre de Padirac, grotte des Demoiselles en France, Postojna en Slovénie… J’ai même pu nager dans l’une d’elles : la Poço Azul, au Brésil ! Aussi quand j’ai vu dans le programme du blogtrip* concocté par l’agence de développement touristique du Tarn-et-Garonne qu’une visite de grotte était prévue, autant vous dire que ce n’est pas l’activité qui m’a le plus enthousiasmée.

Et puis, une fois arrivée sur le parking de la grotte du Bosc avec Cindy, j’ai commencé à changer d’avis. Pas de file d’attente devant la maisonnette faisant office de point d’accueil, cachée sous les arbres. Un accueil jovial. La promesse d’une pause fraîcheur. 14° en sous-sol alors qu’à l’extérieur la température flirte déjà avec les 30°, en ce début de matinée.

maison à l'entrée grotte du bosc tarn et garonne    magasin grotte du bosc tarn et garonne

Après un court film retraçant l’histoire de la découverte du site, la guide nous amène vers l’entrée des 200 mètres de tunnel. Petite grotte égal petit groupe. 6 personnes, de quoi profiter pleinement de la visite.

plaque commémorative grotte du bosc tarn et garonne    Concrétions en choux fleurs grotte du bosc tarn et garonne

Les premières concrétions font leur apparition. Puis les ossements d’un ancien habitant (un ours) trouvés sur place, et qui ont été rassemblés à l’entrée. On descend un peu plus, en avançant dans un passage étroit. La grotte n’est pas large : entre deux et six mètres. Et bim, juste devant nous se dresse une belle colonne de stalagmite.

ossements fossiles grotte du bosc tarn et garonne    colonne stalagmite grotte du bosc tarn et garonne

De part et d’autre du chemin, des concrétions en forme de choux-fleurs, mes préférées. On dirait des bonbons. D’ailleurs elles ont la couleur des sucres d’Orge que je croquais petite.

Concrétions en choux fleurs grotte du bosc tarn et garonne    Concrétions en choux fleurs grotte du bosc tarn et garonne

En fait, ce qui est incroyable avec les visites géologiques et spéléologiques, c’est qu’on ne s’en lasse jamais. Je me suis retrouvée émerveillée, les yeux écarquillés, comme une gamine. Essayant de prendre en photo sous tous les angles ces formes fantaisistes, créées au goutte-à-goutte pendant des siècles.

Concrétions en choux fleurs grotte du bosc tarn et garonne    Concrétions en choux fleurs grotte du bosc tarn et garonne

La seule chose qui ne change pas de mes visites précédentes dans d’autres grottes, c’est la qualité médiocre de mes photos ! Ici, une tentative ratée de saisir la beauté des stalactites en forme de méduses, qui montrent que par là le ruissèlement de l’eau a été plus important. J’ai aussi beaucoup aimé cette « mâchoire », déposée là par hasard…

méduses grotte du bosc tarn et garonne    draperies grotte du bosc tarn et garonne

La couleur de la roche change à mesure que nous progressons dans le tunnel. Dans les tons clairs, puis ocres et rougeâtres au début, elle se colore par endroits de jaune, de rose et de bleu. On dirait que le plafond a été peint à la main !

roche jaune rose et bleu grotte du bosc tarn et garonne    roche jaune rose et bleu grotte du bosc tarn et garonne

Seule grotte aménagée dans le département, la grotte du Bosc a été découverte en 1936. Elle s’est formée dans l’un des lits primitifs de la rivière du Bosc, qui coule bien plus bas aujourd’hui. C’est une même famille qui gère le site depuis les premiers travaux (entre 1936 et 1938) : la famille Régi**.

Pour un espace si petit, je trouve que l’installation lumineuse est de très bonne qualité. Elle permet notamment de souligner des détails importants, comme cette concrétion originale, qui ressemble à la colonne d’un squelette, ou d’autres, plus haut, parfaites dans cet éclairage qui met en valeur le rose de la roche.

draperies grotte du bosc tarn et garonne    concrétions éclairées grotte du bosc tarn et garonne

Dans un recoin, l’œil est attiré par des jolies « excentriques » surplombées de leurs « robinets », des stalactites qui ont la goutte au nez. Un peu comme cette gouttelette accrochée au robinet de la cuisine, et qui semble toujours refuser de tomber.

Cette eau contient le carbonate de calcium, qui se cristallise à mesure que le liquide s’évapore (c’était mon point Sciences et Avenir. Ou plutôt Science et Vie Junior).

excentriques robinets grotte du bosc tarn et garonne  excentriques robinets grotte du bosc tarn et garonne

Autre curiosité aperçu dans la grotte, des mèches de cheveux qui dépassent de la roche ! Les racines des arbres en surface ont plongé jusqu’aux profondeurs du souterrain, en suivant l’écoulement de l’eau, et pendent au plafond.

racines dépassant de la pierre calcaire grotte du bosc tarn et garonne    racines dépassant de la pierre calcaire grotte du bosc tarn et garonne

Une dernière photo pour la route, avec cette grosse boule de calcite éclairée, qui trône en plein milieu du chemin, toute rougeoyante.

Concrétion éclairées grotte du bosc tarn et garonne    Concrétion éclairées grotte du bosc tarn et garonne

 

BILAN

Une grotte aux dimensions modestes, mais qui présente dans un petit espace une très grande variété de concrétions, hautes en couleurs. Je recommande très chaudement (fraîchement en été ?) la visite ce joyau local. La petite jauge vous permettra une grande proximité avec la guide, chose beaucoup plus rare sur d’autres sites plus fréquentés. Je la remercie pour ses explications, qui ont été très claires et accessibles pendant toute la visite.

Et n’oubliez pas de lire l’article de Cindy sur cette visite : c’est par là !

INFORMATION

** La grotte du Bosc a fermé ses portes il y a près d’un an, Pierre Régi, son propriétaire, ayant décidé (à regrets) de cesser son activité. Heureusement, le site a été racheté par la communauté de communes. Il devait rouvrir au public en avril 2020. Les travaux de réaménagement sont suspendus en raison de l’actualité. C’est la petite chauve-souris qui y habite qui doit être contente de retrouver le calme de sa maison.

Vous pourrez trouver les informations sur la réouverture de la grotte, en temps et en heure, sur le Net.

Sur facebook 

Leur site web (en construction) est consultable par ici.

ACCÈS

La grotte du Bosc se trouve à 3,5 kilomètres du centre du village Saint-Antonin-Noble-Val.

Vous pouvez très facilement vous y rendre à pied en empruntant le circuit de randonnée du Roc Deymié.

Vous trouverez le détail de cette boucle sur cirkwiki.

* Petite précision éditoriale : s’il peut m’arriver parfois d’être invitée à découvrir des destinations, je ne suis pas pour autant rémunérée pour écrire mes articles. Je reste entièrement libre de donner mon avis sur les activités proposées. Les contenus que je publie, les réactions enthousiastes que je peux avoir, sont le reflet de mon expérience, de ma personnalité, et de mes centres d’intérêt (nature, patrimoine historique, flâneries, contemplation) !

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.